lundi 4 décembre 2017

Domophonie

Anthurus d'Archer - Domophonie 
"Alvin Lucier,
Magnétophone à cassette dans une pièce,
Mise en abyme sonore,
L'intuition qu'il est possible d'ouvrir des portes sur le temps et l'espace,
Vers d'autres univers,
D'autres états de la réalité et de la connaissance.


J'ai beaucoup d'intérêt pour Alvin Lucier car sa musique est à la fois exigeante et poétique.

Elle est une énigme mise en sons, une façon de rendre perceptible des secrets sans les abîmer.

Une de ses pièces consiste à enregistrer puis diffuser inlassablement une voix que l'on diffuse et réenregistre jusqu'à la transformer radicalement.

Ce procédé de mise en abyme sonore est astucieux car il permet de créer une multitude de plans sonores o des traitements de la matière sans forcément passer par l'enregistrement multipistes et le re-recording.

Il a également une vertu symbolique à mes yeux: chaque enregistrement diffusé et enregistré in situ est une porte dans le temps.

C'est ainsi que j'ai crée Domophonie en enregistrant dans mon salon des improvisations avec un poste à cassette puis en les rediffusant dans ce même poste et dans cette même pièce tout en réimprovisant, le tout enregistré avec un autre appareil et ainsi de suite.

La matière qui en résultat fut ensuite manipulée, organisée, jusqu'à la pièce finale.

Le titre de la pièce fait échos au lieu de création: ma maison, mon salon, mon quotidien domestique dont j'ai cherché à faire la porte d'entrée sur une autre dimension, un territoire vaste et sombre, un autre état de la connaissance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire