dimanche 30 juin 2013

Phallus Impudicus

Anthurus d'Archer - Phallus impudicus
            























 





"Satyre Puant",
Corps caverneux,

GNU,  download  http://anthurus.free.fr/web/p-h-a-l-l-u-s.html
Provocation,
 
Jazz fusion, metal, musique contemporaine,
Saillie de force

TR626,
Modélisation.
Caillots de sang, "


C'est mon disque préféré du quintette électrique.

Pourquoi? Parce qu'il combine beaucoup de mes marottes de l'époque:

Le jazz fusion, le gore grind, la musique contemporaine, l'improvisation, l'outrance et les jouets sonores.

Le procédé de composition est inspiré du surréalisme: d'abord une liste de noms, d'expressions, puis des improvisations par couches, d'abord boîte à rythme, voix, flûte, puis les guitares à divers moments et dans divers lieux.

Un vrai cadavre exquis que ce satyre puant!

Mais rien d'intellectuel là dedans. Au contraire!

Le WTF complet des impros est habillé de textures audacieuses et de sonorités plastogènes insortables nées de mes équipements cheap.

La sauvagerie est affutée par l'esthétisme, le jazz fusion est accouplé de force avec l'electro gore et la noise music, le tout servi dans une marmite de bedroom producing foutraque et enthousiaste.

C'est le dernier album du quintet, avant que ce dernier n'explose pour les raisons habituelles (pas assez de dates pour motiver des musiciens individualistes, ras le bol du porteur de projet, votre serviteur).

Précision: Le Phallus Impudicus est un champignon cousin de l'Anthurus d'Archer.
 




Listen to full album here


vendredi 7 juin 2013

Le Voyage d'André


Anthurus d'Archer - Le Voyage d'André

 


"Free rock,
Structuration,
Texte écrit après coup,
Matière sonore,
Beauty and the beast,
Cauchemar, Boogeyman
Bain gris et horizon,
Fragilité,
Amour, abandon."





Le Voyage d'André est l'avant dernier album d'Anthurus en quintette électrique.

C'est un conte audio, à la façon des livres audio pour enfants, mais dont l'histoire n'est pas enfantine.

Un enfant, arrivé d'on ne sait où, chemine sans retour dans un monde onirique au sein duquel il croise deux personnages étranges, un monstre (la peur du noir et de la souffrance) et une sorte de Janus (la famille, ambivalente)

L'idée générale est de remonter aux origines de la peur, celle qui irrigue notre soif d'effroi récréatif,  en racontant la reine des peurs, la peur suprême: l'abandon par les siens.

Le groupe a d'abord improvisé puis j'ai co écris le livret avec l'aide de PH Jacquemin, un copain de l'époque.

Les voix d'enfant rencontrent les abrasions électriques et les voix death metal dans un objet qui - même si je le trouve un peu trop bavard aujourd'hui - présente une belle étrangeté!

A noter que ce disque est sorti accompagné d'un livre superbement illustré par Patrice Le Garrec.

Personnages

André: André Daniau
Le Monstre: Cédric Punda
La Présence Duale: PH Jacquemin / Lisandre Daniau
Invitée: Valérie Patte (Harpe)