lundi 27 mai 2013

Fatalitas Desperate Pinball

          
Anthurus d'Archer - Fatalitas

"Collages trash,
Noir et blanc
, Continuation hardcore/metal,
Démarche parodique,
Musique de chambre,
Destroy,
Composition."




Fatalitas desperate pinball.

Le flipper désespéré, tout un programme!

Pourquoi un flipper? Parce que cette musique ultra bruyante est complètement fractionnée, pleines d'impacts et d'irruptions intempestives pas directement musicales (samples, voix).

Désespéré? Parce que la tonalité générale en est malgré tout assez sombre, ou du moins nourrie d'un humour noir prononcé, pas de bras pas de chocolat (noir).

C'est un album live. je considère que pour certaines musiques rien ne vaut la prise live, quitte à y retravailler pour faire la mise au point avec une écoute statique.

C'est le cas ici, le disque est un témoigne d'une certaine énergie foutraque qui habitait nos concerts à ce moment là, nourrie esthétiquement par le Naked City de Zorn notamment.

Une fois de plus le propos est de marier de force metal/hardcore et musiques savantes, mais en prenant la chose plutôt du côté de l'instinct et de la jubiliation créative que de la seule maîtrise technique ou de l'intellect.

Ce disque, financé via une souscription papier, est accompagné d'un livre de collage trash noir et blanc réalisé par Patrice Le Garrec.


Listen to full album here



vendredi 24 mai 2013

Musique Verte

Anthurus d'Archer - Musique Verte
"Reflets, fragments
Inspiration prog, punk et black metal,
Centrale nucléaire,
Images mentales,
Cinéma bas de gamme,
Pochoirs, séries, récupération,
Jazz, valse, canards"


La musique d'Anthurus est verte comme une créature des marais.

Elle prend beaucoup de ses racines dans un monde cinématographique d'exploitation, fantastique, d'horreur ou d' aventure cheesy.

Dans ce maxi, le quintette a exploré les arrangements bricolés, les petits jouets, les reverbe artisanales.


C'est une musique plus accessible, jazzy, moins abrasive que Fatalitas Desperate Pinball ou P.h.a.l.l.u.s Impudicus, elle est par contre plus étrange, plus évocatrice.

Premier volet d'une trilogie financée par souscription papier, chaque exemplaire de l'album était dotée d'une pochette carton artisanale au pochoir, numérotée et peinte par Patrice le Garrec.

Je les mettrais en ligne un de ces 4 pour faire le Warhol des faubourgs.


Listen to full EP here


vendredi 17 mai 2013

Plastofilene


Anthurus d'Archer - Plastofilene
"2004,
Premier album,
Collages sonores, cassures et rapiéçages,
Progressif, technique, parodique
"


C'est très simple j'ai horreur de l'esprit de sérieux ou, plus précisément, du sérieux étriqué des petits clercs de la culture française subventionnée.

C'est épidermique, c'est même un peu con car j'arrête d'écouter dès que mon radar se déclenche.

Au fond je suis pour le sérieux même dans le chaos, quitte à déconner autant le faire sérieusement!

A l'époque de Plastofilene, premier album d'Anthurus en groupe,

j'avais envie de choquer et cela passait par un mélange le plus dérangeant possible entre divertissement et agression, comme une sorte de show TV familial qui tournerait à l épilepsie.

Créer le malaise avec un divertissement qui devient malaisant sans prévenir, inoculer le poison de la recherche dans les soirées tout en rigolant un max, c'était mon objectif d'alors.

Listen to full album